Référencement naturel – Mythes et réalités

Référencement naturel – Mythes et réalités

Écrit par , le
Chef de projet

Je suis convaincu que vous avez déjà entendu des clients ou des collègues qui se demandaient pourquoi leur site ne se trouvait pas en première position sur Google. Pour commencer, il est important de mentionner qu’un bon travail de référencement se fait au départ d’un projet, par conséquent méfiez-vous des charlatans qui vous promettent que votre site se trouvera sur la première page de Google moyennant une somme d’argent. Dans le web comme dans la vie, il n’y a pas de solution simple à des défis d’envergure. Un bon travail de référencement s’effectue dès le début d’un projet. Les bons stratèges web demanderont à leur client à cette étape les objectifs visés par leur site internet et la cible qu’il souhaite viser. Il est important de comprendre qui sont vos compétiteurs et la clientèle que vous souhaitez viser pour développer une stratégie afin d’être visible auprès de ses internautes.

Malgré les différentes opinions que vous pouvez avoir sur Google, l’engin de recherche de Google répond à un objectif : présenter l’information la plus pertinente à ses utilisateurs en fonction de la recherche effectuée. Plusieurs améliorations et modifications à l’algorithme de Google ont été apportées au fil des années comme favoriser le référencement local mais nous ne traiterons pas de ce sujet dans ce texte.

Il est important de rédiger le contenu de son site internet en fonction des internautes et de vos clients. Si vous rédigez votre contenu en fonction des engins de recherche, vous serez à tout coup perdant au change. La structure de votre site internet, l’arborescence, vous permettront de construire les fondations de votre référencement. Dans le cadre d’un site transactionnel par exemple, l’arborescence prendra naturellement la forme de votre catalogue de produits car c’est ce que vous avez à offrir aux internautes. Par la suite, placez-vous dans la tête de votre clientèle qui va rechercher vos produits et services. Des termes très techniques pour l’industrie ne seront pas nécessairement les termes recherchés par votre public cible. Google sera capable d’interpréter des termes comprenant des fautes de frappe ou de comprendre le sens d’une recherche mais si vous nommez un produit par son nom dans la table périodique des éléments, il est fort probable que votre public cible ne vous trouvera pas. Pour cette étape, vous pouvez vous appuyer sur des outils disponibles en ligne pour valider le choix de vos termes, je fais référence entre autres à l’outil Google Trends et Moz qui pourront répondre largement à cet objectif.

Une fois que votre arborescence est en place, il est important de procéder à une bonne rédaction de contenu. Un bon contenu doit apporter de l’information à votre public cible. Un contenu mal rédigé sera fait en fonction de mots-clés et d’un positionnement précis. Une fiche produit par exemple permettra à l’utilisateur de connaître les spécifications du produit recherché (taille, poids, composition, matériel), présentera des commentaires des internautes par rapport à l’utilisation et la performance du produit.

Nous tenterons dans un prochain sujet de répondre aux commentaires des internautes afin que ces derniers deviennent des ambassadeurs de votre entreprise au lieu d’en être des détracteurs.

La performance et la composition d’un site internet influera sur le positionnement de ce dernier sur les engins de recherche. Google a mentionné à plusieurs reprises que la vitesse d’exécution d’un site internet est un critère important quant à l’indexation d’un site. La raison est simple : nous avons mentionné précédemment que Google a pour objectif principal de présenter l’information la plus pertinente à un internaute en fonction de la recherche effectuée mais il a également comme objectif que l’internaute consulte l’information recherchée et que son besoin d’information soit comblé. Les internautes sont de plus en plus pressés et moins patients, les bandes passantes sont plus rapides qu’auparavant pour permettre aux internautes de trouver l’information recherchée rapidement. Si vous effectuez une recherche et que vous devez attendre plus de cinq secondes le temps que le site s’affiche en entier, les chances sont fortes que vous ressortiez immédiatement du site sans en consulter l’information. Google favorisera donc les sites qui s’affichent rapidement. Encore une fois, des outils sont à votre disposition pour tester la vitesse d’exécution de votre site internet, je fais entre autres référence à l’outil Google Ispeed Insight, Pingdom Tools et GTmetrix pour ne nommer que ceux-là.

Par la composition d’un site internet, je fais référence, entre autres, à l’aspect responsive ou si vous préférez la capacité d’un site internet à s’afficher sur un ordinateur, sur une tablette ou un téléphone mobile. Pour la première fois depuis le lancement de Google en septembre 1998, les recherches effectuées via la version mobile du moteur de recherche ont dépassées celles faites sur la version desktop de Google. Vous n’avez qu’à souper au restaurant ou avoir une argumentation avec vos proches pour constater que les internautes sont maintenant davantage axés sur la mobilité pour effectuer leur recherche. Jadis les discussions se terminaient toujours par la très célèbre phrase : « Je te le jure » mais c’est maintenant chose du passé car votre interlocuteur effectuera à coup sûr une recherche sur Google pour vous ramener au visage votre erreur. Vous pouvez me croire. Google favorise donc l’indexation d’un site qui répond aux spécifications de la plate-forme sur laquelle la recherche est effectuée. Par la composition de votre site internet nous faisons également référence à la structure et la longueur des URLS qui le composent, de la nomenclature des différentes sections, de la structure de code, des différents METAS rédigés dans le site, de la hiérarchie des balises et des nombreux éléments qui se trouvent au sein de toutes les pages de votre site internet. L’ensemble de ces éléments doit être rédigé et construit en fonction de vos objectifs et du contenu que vous souhaitez mettre en avant.

Une fois le contenu rédigé, que votre nouveau site internet est programmé, que la phase de qualité est terminée, que votre nouveau site internet est en ligne et que vous avez félicité votre équipe de production pour le travail effectué, votre boulot n’est malheureusement pas terminé pour vous. Le référencement naturel est un travail en continu. Soyez assurés que vos compétiteurs travaillent présentement avec unique objectif de devancer votre positionnement sur les engins de recherche. Les grandes marques ont à leur disposition une véritable armée qui travaille continuellement sur l’amélioration de leur plate-forme numérique, nous faisons référence à des stratèges, des rédacteurs, des intégrateurs des programmeurs et une foule de professionnels qui sont au sommet de leur profession.

À l’aide de l’outil Google Analytics, utilisé conjointement avec Google Webmaster tools, vous serez en mesure d’analyser vos sources de trafic, mais plus important, vous serez en mesure d’identifier les requêtes effectuées par les internautes qui accèdent à votre site internet. Vous pourrez déterminer les sections les plus consultées et le chemin emprunté par vos internautes sur votre site internet. En somme, vous pourrez déterminer si la stratégie que vous avez établie au début de votre projet répond à vos objectifs. Vous constaterez à ce moment que certaines sections ne bénéficient pas de la visibilité que vous aviez estiméee et que vous ne vous retrouvez pas toujours en première place sur Google, loin de là. Rien ne sert de s’alarmer, le travail se poursuit et il est tout à fait normal que vos positions diffèrent en fonction des recherches effectuées car il est très rare qu’un site internet ne traite que d’un sujet unique. Une idée centrale, un service, une gamme de produits se dresse comme sujet principal derrière tous les sites internet. Par la suite, cette idée est segmentée en plusieurs sujets d’importance secondaire. Vous devrez alors reprendre votre réflexion et produire du contenu pertinent pour les sections que vous désirez mettre davantage en avant.

Si vous avez un site transactionnel et que vous êtes dans une période charnière de votre année, le black Friday ou la période de Noël par exemple, vous pouvez faire appel à des campagnes Adwords et Facebook pour convertir les internautes en clients fidèles de votre boutique en ligne pour les termes de recherche sur lesquels vous avez moins de visibilité. Encore une fois, un site bien programmé et dont la stratégie de contenu a bien été effectuée vous permettra un plus grand retour sur investissement.

En conclusion, je vous suggère d’utiliser Google pour ce qu’il est vraiment : un outil démocratique qui vous permet de vous faire connaître auprès des internautes qui sont à la recherche de votre entreprise mais qui n’ont pas le plaisir de la connaître encore. À vous de vous mettre en avant mais faites-le de façon intelligente et professionnelle car il n’y a qu’un nombre limité de places sur la première page de Google et tous ne peuvent y être affichés.